Le mot de la présidente - Centre Social et Culturel Arts et Loisirs de Thaon-les-Vosges

24, avenue de l'Europe / 17, rue du Marché
Thaon-les-Vosges
88150 CAPAVENIR VOSGES
03.29.39.12.43
Aller au contenu
Bienvenue à tous au centre social et culturel de Thaon
 
 
Une nouvelle saison commence. Comme chaque année le conseil d’administration composé de représentants des adhérents, de la Caisse d’allocations familiales, de CAPAVENIR Vosges, a confié la direction du centre à Hervé Sénia et compte sur l’enthousiasme, le professionnalisme et les compétences de tout le personnel. Ensemble nous veillerons à ce que tout soit mis en œuvre pour vous satisfaire.
 
Vous retrouverez vos ateliers habituels d’arts et techniques, de danse, de musique et d’ouverture culturelle. Le centre est ouvert à toutes les générations et portera un intérêt particulier aux enfants (accompagnement scolaire et activités de loisirs) et aux familles sans oublier pour autant nos aînés ! Le centre est un lieu d’écoute privilégié grâce à des moments festifs partagés par tous.

 
Au cours de cette saison :
 
Vous découvrirez sans doute de nouveaux visages parmi le personnel (nouveaux animateurs, stagiaires…), des nouvelles activités ou temps forts, des tarifs avantageux pour les habitants de Thaon mais aussi Girmont et Oncourt
 
En raison du projet de reconstruction du centre social annoncé par la ville, quelques perturbations troubleront peut-être vos habitudes mais n’ayez aucune crainte, nous ferons en sorte que tout se passe le plus agréablement possible.
 
Si vous avez envie d’accompagner cette équipe dans sa mission sociale et culturelle en donnant un peu de votre temps, en apportant vos idées, rejoignez l’équipe de bénévoles ou si vous rencontrez un problème, n’hésitez pas à nous contacter.
 
Ce centre est avant tout le vôtre et tous ensemble et avec le personnel et le conseil d’administration, dans un climat de confiance, nous trouverons toujours des améliorations ou solutions à vos problèmes.
 
                                           La présidente, Claudine Welschbillig






Retourner au contenu